Les infos d'Égypte

Rugby. Australie – France : toutes les réactions après la défaite des Bleus . Sport

Pour son troisième et dernier test-match de sa tournée en Australie, le XV de France a craqué dans les derniers instants (33-30) au Suncorp Stadium de Brisbane. À l’issue d’un scénario semblable au premier match, les Bleus rentrent tout de même d’Océanie avec une victoire et des promesses.

Réduits à quatorze après l’expulsion de Koroibete (5’), les Wallabies sont tout de même parvenus à inscrire deux essais en première mi-temps, comme les Tricolores, pour rester à hauteur de leurs adversaires (20-20, 40’).

Après la pause, Barrassi (49’) et Tupou (51’) ont tous deux aplati dans l’embut adverse et les deux formations restaient à égalité (27-27, 55’). Malgré leur supériorité numérique, les hommes de Fabien Galthié n’arrivaient pas à faire craquer des Australiens vaillants et bien organisés. Lolesio (73’) et Jaminet (74’) se rendaient coup pour coup, mais c’est le demi d’ouverture des Brumbies qui a eu le dernier mot (79’).

LIRE AUSSI : toute l’actualité des Bleus

Toutes les réactions

Fabien Galthié (sélectionneur du XV de France) : « On peut toujours avoir des regrets mais je ne veux pas que les joueurs rentrent avec des regrets. On aurait pu sortir plus facilement de notre camp à certains moments. Parfois les choses simples sont difficiles à faire, mais c’est aussi un apprentissage très riche pour ces joueurs. Ils ont été grands, chacun à sa manière, ils ont fait honneur à leurs clubs, à leurs familles. On le sentait aux entraînements, on savait qu’on allait matcher aujourd’hui. Après, les scénarios, on ne les connaît pas à l’avance. On sentait déjà depuis deux tests que l’équipe commençait à se construire, et aux entraînements, avec cette cohérence qu’on cherchait, on sentait que l’équipe montait en puissance. C’est un match où on a été plus cohérents par moments. Peut-être que sur le jeu devant la défense on a été meilleurs que lors des précédents matchs. C’est normal, on a travaillé dur pendant deux semaines et demie. On a beaucoup entendu des pronostics, et presque parfois les attentes nous concernant. Les joueurs ont été grandioses. Ce groupe français a été exemplaire de bout en bout au cours de ces quatre semaines. C’est une incroyable expérience que nous venons de vivre avec cette équipe toute neuve, tout en construction, avec trois matches à disputer jusqu’à la dernière action. Le premier sentiment, c’est de féliciter les joueurs, parce qu’ils ont été grandioses, tous à leur manière. C’était l’objectif aussi, de découvrir des joueurs, leur faire toucher du doigt le rugby international. N’oublions pas aussi que c’est quasiment le 14e mois de saison pour tous ces joueurs, non-stop. L’important, c’est que ce groupe France se nourrisse de cette émulation. »

Dave Rennie (sélectionneur de l’Australie) : « Sur les angles que l’on voit initialement, on pensait que c’était un contact épaule contre épaule sur le carton rouge. Les arbitres ont décidé en regardant les images, c’est comme ça. Mais les joueurs se sont relevés et ont fait le travail, c’est peut-être ça la différence. On a parlé de caractère : c’était l’occasion de montrer à tout le pays à quel point on est solidaire et à quel point on est tous prêts à se battre les uns pour les autres. J’ai trouvé qu’on s’était amélioré au fil des matches. On a été meilleur à Melbourne même si on perd… Là, c’était plus compliqué à quatorze mais on a réussi à se créer des occasions. On a joué intelligemment, notre jeu au pied était bien meilleur et on a su les mettre sous pression. C’est un effort défensif géant qui nous a permis de gagner ce match. On a fait preuve de nerfs d’acier et j’en suis ravi. »

Anthony Jelonch (capitaine du XV de France) : « Je pense que le carton rouge est logique. C’est un fait de jeu. Le carton rouge, il y est, il n’y a pas de contestation à avoir. Ils ont bien joué ensuite, ça les a peut-être galvanisés. Je vais retenir qu’on a passé une aventure extraordinaire. On a créé des liens énormes. Je suis très fier de toute l’équipe. J’ai rencontré des amis. On va tous rentrer dans nos familles, je pense qu’elles sont fières de nous. C’est que du positif. Je suis heureux malgré la défaite. On se l’était dit hier, tout le monde voulait chercher la gagne. En plus la pénalité de la fin était à 50 m. On ne regrette rien de cette dernière action. Elle ne se finit pas bien comme on veut mais je suis très fier de mon équipe, je suis un capitaine heureux. »

Antoine Hastoy (demi d’ouverture du XV de France) : « On est forcément un peu déçus du résultat. J’aurais voulu gagner, surtout une finale comme ça pour ma première… C’est comme ça. On ne nous attendait pas à ce niveau, à jouer une finale pour le dernier test. Je suis fier de cette première avec ce groupe, on a montré de belles choses quand même. Je me suis bien senti, ça fait un mois qu’on bosse tous ensemble pour faire notre premier match pour certains. On s’est bien acclimaté. Au final, c’est un match de rugby donc j’étais un peu anxieux avant le match mais, une fois dedans, ça allait ! »

 

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘962745590906133’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

المصدر: https://news.google.com

أخبار مصر اخبار رياضية
اظهر المزيد

مقالات ذات صلة

اترك رد

زر الذهاب إلى الأعلى
%d مدونون معجبون بهذه: