Les infos d'Égypte

Vitry-sur-Seine fait un carton avec ses séances d’e-sport

Concentration maximum. Aux abords du cercle de 24 PC, ce jeudi, seul le bruit des touches de clavier et du clic des souris se fait entendre. Les jeunes gamers n’hésitent pas s’encourager. « Attention un ennemi » prévient Sofiane. « Suis moi, ils sont beaucoup trop là-bas », conseille Dorian. De véritables stratégies de jeu se mettent en place, le temps d’une partie d’une vingtaine de minutes.

Sur les écrans ? Des jeux bien connus du jeune public, comme Fortnite, Fifa, Mario mais aussi des jeux plus techniques comme Dark Souls ou encore le célèbre League of Legends. Pendant ce temps-là, d’autres enfants pénètrent dans la salle Kinjo de la mairie de Vitry-sur-Seine qui depuis le 5 juillet, et jusqu’à ce vendredi, accueille ces enfants dans le cadre de « l’Été sportif » pour la première édition d’une initiation à l’e-sport, soit la pratique professionnelle des jeux vidéo.

Dans la file d’attente, des garçons de 8 ans vont s’essayer à Mario Kart sur la Nintendo Switch. Des adolescents choisissent déjà leurs équipes pour leur match de foot sur Fifa 21. Après s’être inscrits sur le registre d’Édouard, membre du service des sports de la commune, ils prennent place devant l’une des 34 places disponibles.

« L’e-sport monte en puissance c’est indéniable, constate l’agent de la ville. On a très vite eu du monde dès le deuxième jour. On peut terminer la journée avec une centaine d’enfants sur le registre. Du coup on met en place un système de roulement, tout en gardant un côté libre et fun ».

« Les jeunes des quartiers se donnent rendez-vous »

Dans cette « gaming room » règne une ambiance « axée sur le partage », se félicite Rémy, président d’Armateam, partenaire de l’initiative. « C’était important d’intégrer ça au programme sportif de Vitry, tant l’e-sport se démocratise. On a des fidèles, comme les jeunes du quartier Balzac, et d’autres viennent de temps en temps. Le plus souvent, ils débarquent en équipes en se donnant rendez-vous ».

Il faut dire que dans la plus grande ville du département, les jeux vidéo ont désormais leur maître. Olivier Hay, alias Luffy, a été sacré champion du monde du jeu de combat Street Fighter IV. La star du clavier a même passé une tête dans la gaming room lors de son lancement.

Malgré les groupes formés, les enfants se mélangent et s’aident, à l’image de Nahir 12 ans, qui donne ses conseils à deux filles, pas encore très à l’aise avec League of Legends. « On joue avec des plus grands, des plus petits. Parfois c’est la compétition, et à d’autres moments, comme ici, on peut s’aider. Si les consoles pouvaient rester là toute l’année, ça ne me dérangerait pas ».

À la veille de la fin des séances, les organisateurs dressent un bilan positif de cette première. « Le jeu vidéo a un côté très solitaire. Là, on favorise la sociabilisation. Ils jouent toujours en ligne, mais cette fois en sortant de leur chambre. Sans oublier que d’autres ne sont tout simplement pas équipés d’une console, donc c’est une vraie découverte pour certains ».

À ce moment-là, à l’accueil, une quinzaine de personnes se présente. Preuve du succès de la gaming room. Ce qui pousse la commune à réitérer l’expérience à la bibliothèque, début novembre.

المصدر: https://news.google.com

أخبار مصر اخبار رياضية
اظهر المزيد

مقالات ذات صلة

اترك رد

زر الذهاب إلى الأعلى
%d مدونون معجبون بهذه: